• C'EST MA FETE ! ......SAINTE ANNE

    la Trinité bretonne : Sainte Anne, La vierge Marie et jésus

     

    Merci à Monica ....

    Aujourd'hui c'est ma fete !

    Anne est un nom propre d'origine hébraïque, surtout utilisé comme prénom. Anne est un prénom épicène aujourd'hui en majorité féminin.

    Sa fête principale est le 26 juillet.

    Anne est un prénom très populaire dans toute l'Europe et à toutes les époques. De nombreux lieux sont appelés Sainte-Anne Page d'aide sur l'homonymie notamment au Canada et en France ; ils évoquent une des Sainte Anne reconnues, le plus souvent sainte Anne, mère de la Vierge Marie et patronne de la Bretagne. Cela explique la grande popularité connue par ce prénom jusqu'à environ 50 ans dans ces régions où la foi catholique est très présente.

    Étymologie Anne vient de l'hébreu Hannah qui signifie « grâce ».

    La forme masculine en hébreu est Hanan, d'où Yohanan, qui a donné Jean, Jeanne et leurs variantes comme Ivan dans les pays slaves.

    Il était un temps où Anne était un prénom masculin en français (notamment porté dans l'aristocratie sous l'Ancien Régime — par exemple par Anne de Noailles ou Anne de Montmorency).

     

    Fête et Sainte patronne Sa fête principale est le 26 juillet.

      Variantes Linguistiques amharique : Anna hébreu : Channa, aussi transcrit Hannah,

    Hanna allemand, anglais, breton, catalan, danois, finnois, hongrois, italien, latin, norvégien, polonais, néerlandais, slovaque et tchèque : Anna

    anglais : Ann, Annelize, Anneeka, Annabella roumain : Ana, diminutif :

    Ani espéranto : Anno espagnol, letton, portugais : Ana

    français : Anne, Annabelle poitevin : Ane

      russe : Anna (Анна),

    Anja serbe : Ana en serbe latin, Ана en serbe cyrillique slovène :

    Ana, Hana ukrainien :

     

    occitan : Anna

      prononcé Anno georgien : Anna, Anouki, Anoucki

    arabe : Hâna, Hannah (حَنّة)

    japonais : Hana (attention Hana signifie fleur en japonais)

     

    Diminutifs français : Annette, Annie, Anita, Nina, Ninon, Annick, breton : Annaig, Annig (d'où le français Annick)

    espagnol : Anita anglais : Nancy (en), Ann allemand : Anke, Ania, Anni hollandais : An, Anneke polonais : Ania, Anka, Anusia, Aneczka, Niunia russe : Ania (Аня), Annouchka (Аннушка), Anechka (Анечка), Anka (Анька, peut être péjoratif) tchèque : Nanynka, Nan, Nana, Nanda ukrainien : Hannoucia (Ганнуся) Autres : Nanny, Nancy, Nanci, Hanci, Channa, Anci, Anic, Handa, Anninka, Aneta, Anitra, Hana, Ania, Aniulka, Aniula, Andzia, Annusia, Annuśka, Nanka, Anouk, Anouck.

     

     

    Sainte Anne vue par la manufacture HENRIOT d Quimper

     

     Sainte Anne est la mère de la Vierge Marie et donc la grand-mère de Jésus dans la tradition chrétienne et dans la tradition musulmane sous le nom de Hannah. Aucun texte du Nouveau Testament ne mentionne la figure d'Anne qui apparaît dans des apocryphes dont la critique historique a ôté toute prétention à l'historicité. Ainsi, si certains détails biographiques peuvent contenir un fond de vérité issu de traditions orale, le personnage d'Anne est en grande partie légendaire, la vie de cette parente symbolique de la Vierge ayant été empruntée à l'Ancien Testament et calquée sur l'histoire de son homonyme Hanna, mère de Samuel, prophète et dernier juge d'Israël.

    Des évangiles apocryphes la dépeignent comme une femme pieuse longtemps stérile. Une scène de sa vie légendaire est la rencontre miraculeuse d'Anne et de son mari Joachim à la Porte dorée à Jérusalem, après l'annonce au couple de la prochaine naissance d'un enfant.

    L'Église de l'Orient accepte ces récits, dans une version présentée comme une traduction par saint Jérôme, qui leur ôte les traits les plus merveilleux. Beaucoup de saints orientaux ont prêché sur sainte Anne, tels saint Jean Damascène, saint Épiphane, saint Sophrone de Jérusalem.

    Dans la tradition musulmane aussi, Anne appelée Hanah est la mère de Marie (Maryam), elle-même mère de Jésus/Îsâ.

    La dévotion à sainte Anne, limitée longtemps à quelques sanctuaires, se répandit dans le monde catholique à partir du XIVe siècle, avec la propagation des récits de la Légende dorée.

     

    Léonard de Vinci - La vierge et l'enfant et Saint Anne

     

    La « grand-mère des Bretons »

     : Culte de sainte Anne en Bretagne.

    Le pardon de Sainte-Anne-la-Palud au début du XXe siècle. En Armorique, le culte de sainte Anne ne remonte pas au-delà du XIIe siècle mais eut une diffusion importante, alimentée par la figure de l'antique déesse Ana/Dana (la déesse-mère des Tuatha Dé Danann en Irlande).

    Sa popularité chez les Bretons est généralement expliquée par cette rémanence de l'antique déesse celtique Dana. En breton, sainte Anne est surnommée « Mamm gozh ar Vretoned », c’est-à-dire la grand-mère des Bretons. Plusieurs légendes la rattachent à la Bretagne. Une première légende la décrit comme originaire de Plonévez-Porzay .

    Dans un autre récit, publié par Anatole Le Braz, Anne est mariée à un seigneur cruel et jaloux, qui lui interdit d’avoir des enfants. Lorsqu’elle tombe enceinte, il la chasse du château de Moëllien. Son errance avec la petite Marie la conduit à la plage de Tréfuntec où l’attend un ange, près d’une barque. Selon la volonté de Dieu, l'ange l'amène jusqu’en Galilée. Bien des années plus tard, Marie épouse Joseph et devient la mère du Christ. Anne revient en Bretagne pour y finir sa vie dans la prière et distribue ses biens aux pauvres.

    La basilique du sanctuaire à Sainte Anne d'Auray D'après un autre récit, Anne serait apparue à un paysan, Yves Nicolazic, en 1624 près d'Auray en Morbihan. Elle lui a demandé la construction d'une chapelle en son honneur, en ce lieu du village de Ker-Anna (qui en breton signifie Le village d'Anne) devenu champ qui la louait autrefois.

    Dans la nuit du 7 mars 1625, Yves Nicolazic, son beau-frère et 4 voisins, parmi lesquels certains rapportèrent avoir vu un flambeau les guider, déterrent une statue qui, après avoir été discrètement resculptée par les moines capucins, sera reconnue comme celle de la sainte.

    Après enquête, l'évêque de Vannes autorise la construction de la chapelle devenue basilique au fil des ans25. Le lieu a pris le nom de Sainte-Anne-d'Auray. Le pardon qui s'y déroule chaque année est le plus important de Bretagne, 3e lieu de pèlerinage en France après Lourdes et Lisieux.

    En 1996, à l'initiative de l'évêque en place Mgr Gourvès, le pape Jean-Paul II vient la prier dans son sanctuaire breton. Il est le premier pape à avoir foulé le sol de Bretagne. Marie d'Agréda aurait également eu des visions en rapport à la vie de Sainte Anne.

    Vous pouvez lire ici mon article de l'année dernière sur le pardon de Sainte Anne d'Auray

    http://entre-bretagne-et-roussillon.eklablog.com/le-pardon-de-saint-anne-d-auray-a108682966

    « BONS BAISERS DE BRETAGNEQUE LA FRANCE EST BELLE ET PARFOIS INSOLITE ! »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 26 Juillet 2015 à 11:33

    Je te souhaite une bonne Fête ,le pélerinage de St Anne ,n'auras pas le soleil aujourd'hui .bonne journée bisous

    2
    Dimanche 26 Juillet 2015 à 11:50

    Coucou Annie, c'est aussi la mienne. Brave Sainte Anne qui nous a apporté la pluie que l'on attendait .

    Bises et bon dimanche.ZAZA

    3
    Dimanche 26 Juillet 2015 à 11:59

     un trés joli nom 

     en Bretagne  beaucoup le porte 

     même sous d autres  formes  

     tel que Ana   j aime beaucoup 

    alors encore  bonne fête Annie 

    4
    Dimanche 26 Juillet 2015 à 12:22

    Hello Annie

    Alors, si c'est ta fête, je prends le temps de te la souhaiter. J'irai faire ma sieste plus tard ! hi hi hi

    Buone festa Ana

    baieta

    Pat

    5
    Mitou
    Dimanche 26 Juillet 2015 à 15:04

    bonne fête

    Quand j'étais jeune avec ma grand mère on allait presque chaque année à st anne d'Auray et il fallait monter les marches à genoux !! lol

    gros bisous

    MITOU

    6
    Dimanche 26 Juillet 2015 à 15:30

    lol, là au moins on expiait ses péchés !

    7
    Dimanche 26 Juillet 2015 à 19:04

    Un chouette billet qui m'en apprend beaucoup Annie!!

    Heureuse fête à toi et belle semaine , dans le Nord c'est la pluie !!

    Bises rafraichies de Nicole

    8
    Lundi 27 Juillet 2015 à 08:27

    Avec retard : mais de bon cœur bonne fête ,    je ne la savait pas si fêter !!!!!!!!!!!!beau billet  big bises 

    Bonne semaine

    9
    Lundi 27 Juillet 2015 à 23:38

      Ma fille l'a en deuxième prénom !! je trouve que c'est doux à porter !! bises .elvy

    10
    Mardi 28 Juillet 2015 à 19:10

    J'espère que tu as été bien fêtée ! Il a fait un temps de chien ce jour là en Bretagne et les pélerins à Ste Anne d'A étaient bien méritants !! C'est un village que je connais presque par coeur ! On a failli acheté une maison dans le centre, à 2 pas de la basilique ! GBizhous Annie.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :