• Conter fleurette ou compter fleurette ?

     


     

    « Compter fleurette » n’existe pas. Il n’y a aucun rapport avec le fait de compter le nombre de fleurs. L’expression veut plutôt dire que l’on raconte des choses en lançant des fleurs. On écrit donc « conter fleurette ».

    Cette expression française signifie faire la cour, essayer de séduire, faire des compliments, dire des choses flatteuses.
    Au XVIe siècle, Philippe de Commines utilisait déjà le verbe fleureter qui signifiait babiller, tenir des propos galants :

    Ces paroles (…) servent à ceux qui (…) n’ont accoustumé que de flageoler et fleureter à l’oreille, et parlent de choses de peu de valeur.

    L’origine de « conter fleurette »

    Compte tenu de son ancienneté, son origine n’est pas certaine. Mais trois hypothèses existent concernant la provenance de cette expression :

    • Le mot « fleurette » s’écrivait « florette » et il désigne une petite et jolie fleur au XIIe siècle. C’est par une métaphore évidente que des propos galants auraient été assimilés à une fleur.
    • Au XVe siècle on appelait « florette » une pièce de monnaie frappée d’une fleur de lys, ce nom était un diminutif de « florin ». L’expression d’origine auraient été « compter florette » en allusion à l’argent dépensé pour séduire une femme ou aux sommes d’argent qui étaient promises à la future mariée.
    • Le mot « fleurette » viendrait du grec « φλυαρια » qui veut dire langage inepte, impudent, frivole.
    • http://l-anecdote.com/conter-fleurette-ou-compter-fleurette/

     

     

     

     

     La valériane des jardins est une vivace qui ne manque pas d'atouts : très florifère, elle offre une profusion de fleurs parfumées roses, blanches ou rouges du printemps à la fin de l'été, et demande un entretien très minime.

    Rustique et florifère, une vivace comme on les aime Centranthus ruberLa valériane des jardins (Centranthus ruber, à ne pas confondre avec la valériane officinale, Valeriana officinalis) est une plante vivace formant des touffes ligneuses, et qui peut atteindre près d'un mètre de hauteur. Elle se plaira aussi bien dans les massifs et les rocailles que dans un muret.

    Elle est appréciée dans les jardins de type sauvage ou rustique, ou encore dans les jardins secs , car elle résiste bien à la sécheresse, demande peu d'entretien et se ressème spontanément (revers de la médaille : elle peut se montrer envahissante).

    Son feuillage est caduc et elle supporte des températures de l'ordre de -20°C en hiver.

    Plantation et multiplication Valériane poussant sur un mur

    Les plants achetés en godets seront mis en place au printemps ou à l'automne. La valériane se multiplie très facilement par semis au printemps (mars-avril).

     

     

    Conter fleurette ou compter fleurette ?

     

    Conter fleurette ou compter fleurette ?

     

    « La photo du dimanche, un goeland sur le toit de l'égliseLe chemin des douaniers à Piriac »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    lizagrece
    Mardi 9 Mai à 13:00

    Evidemment, il y a une racine grecque !smile

    2
    Mardi 9 Mai à 13:00

    Coucou Annie,

    C'est une expression que j'adore et qui me replonge dans mes jeunes années quand mes prétendants me contaient fleurette ! que de bon souvenirs.

    c

    3
    Mardi 9 Mai à 13:07

    c'est un beau mur végétal....

    Bonne semaine

    bizz

    Pat

    4
    Mardi 9 Mai à 13:12

    Bien l'article ,bonne journée ☼ bisous

    5
    Mardi 9 Mai à 17:44

    Un article complet qui nous laisse le choix de l'explication d'origine !

    Belle soirée

     

    6
    Mardi 9 Mai à 19:15

    merci pour l'origine de cette expression! très beau mur végétal, je trouve la valériane très belle.

    bonne soirée, bises

    danièle

      • Mardi 9 Mai à 20:47

        Murs végétaux qui ne sont pas rares en bretagne, la plupart des maisons en sont entourées, mais ca demande de l'entretien évidement de taille !

        bonne soirée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :