•  

    Sainte Lucie le 13 décembre : une fête suédoise

      http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/0/04/Lucia-13.12.06.jpg/300px-Lucia-13.12.06.jpg

    La Sainte-Lucie est une fête très populaire en Suède.

    En Suède et en Norvège, le 13 décembre étincelle au milieu de la grande nuit imposée par l'hiver. Dans toutes les maisons on célèbre la Sainte Lucie, qui marque la nuit la plus longue de l'année. On déguste des petits gâteaux en forme d'étoile au coin du feu. A cette époque la nuit tombe vite et le jour ne dure que 4 heures. La clarté des bougies renouvelle l'espoir de retrouver vite un soleil rayonnant. La plupart du temps, les jeunes font la fête le 12 au soir qui dure jusqu'au petit matin. Lucie signifie "lumière" en latin.

    http://afsb.pagesperso-orange.fr/images/Lucie/lucia.gif

    Lucie est originaire de Syracuse. Elle a vécu en Sicile au IVe siècle :

    c'est l'une des premières chrétiennes. A cette époque les croyants sont souvents maltraités et se cachent dans des grottes pour prier. Lucie leur apporte de la nourriture pendant la nuit. Sur sa tête repose une couronne de bougies allumées, ce qui lui laissait les mains libres pour transporter mets et boissons et éclairer son chemin.

    La légende raconte que la beauté de ses yeux séduisit un jeune païen qui tomba amoureux d'elle mais que Lucie repoussa. De rage, il l'a fit arrêter par les hommes de l'Empereur de Rome. En fait Sainte Lucie est une martyre chrétienne qui a été condamné à mort pour avoir apporté aux autres chrétiens à manger. On a essayé de la brûler, mais les flammes n'ont pas voulu la tuer et donc elle a été tuée avec une épée. On dit que sous la torture elle continua a parler de sa foi. Pour la punir, les bourreaux lui arrachèrent les yeux avant de la tuer. Sainte Lucie fut fêtée dès le Moyen Age en Scandinavie. On connait mal le trajet parcouru par Sainte Lucie depuis la Sicile jusqu'en Suède. Par contre on comprend vite qu'un pays marqué par l'avancée de la nuit ait adopté cette fête.

     http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/4/40/Lucia_procession.jpg/220px-Lucia_procession.jpg

     

    Sainte Lucie en Suède Sainte Lucie est fêtée le matin du 13 décembre dans toutes les familles suédoises, et chaque entreprise, école ou ville choisit sa propre Lucie, qui vêtue d'une longue robe blanche et coiffée d'une couronne garnie de bougies, apporte sur un plateau, le café et les brioches au safran. Il arrive aussi qu'elle serve une boisson chaude, un vin épicé appelé GLÖGG. (recette que j'ai donné il y a quelques jours)

    Garçons et filles se rassemblent autour du lit des parents.

    La plus jeune des filles, s'avance toute illuminée et portant un plateau sur lequel sont disposés des mets pour le petit déjeuner : un café fumant, des brioches au safran, des gateaux au gingembre en forme d'étoile, de pantin ou de coeur (les lussebullar). Les enfants chantent des chants traditionnels.

    Sainte Lucie est souvent accompagnée de ses demoiselles et de ses garçons d'honneur eux-aussi vêtus de blanc et qui chantent des chansons traditionnelles. Les jeunes filles enfilent une longue robe blanche ceinturée de rouge ainsi que la plus jeune des filles qui coiffe une couronne de bougies blanches allumées sur la tête. Les garçons portent des chapeaux terminés par des étoiles dorées.

      http://petitezezete.p.e.pic.centerblog.net/kq9qc4wy.gif

     

    Le jour de la Sainte Lucie, on peut voir dans les rues de Stockholm, des jeunes filles blondes qui défilent coiffées de bougies et revêtues de manteaux de fourrure blanche. Dans tous les villages et dans les écoles on élit et on couronne une Sainte Lucie. Le soir, elles défilent toutes dans les rues en chantant le traditionnel "Sankta Lucia". Elles sont accompagnées de garçons déguisés en Rois Mages qui portent des chapeaux pointus parsemés d'étoiles dorées. Il y a des défilés et des fêtes toute la journée et même des concours de Lucie.

     http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/5/5e/Luciaoptog.jpg/220px-Luciaoptog.jpg

    En Hongrie, la Sainte Lucie est le jour de la bénédiction des moissons. Les enfants étendent de la paille de le pas de la porte et s'agenouillent pour former des voeux de bonheur.

     

    http://petitezezete.p.e.pic.centerblog.net/bgup3ye5.gifL'oeil de sainte Lucie

    L'oeil de sainte Lucie est l'opercule d'un coquillage appelé le "Turbo rugueux" lié à la légende de sainte Lucie martyre dont les yeux furent creuvés puis guéris.

    La forme de l'opercule l'a fait appeler "oeil de sainte Lucie" car Sainte Lucie est considérée comme martyre et patronne protrectrice des yeux.

    C'est pourquoi l'oeil de sainte Lucie est considéré comme porte-bonheur.

    ils sont très souvent montés en bijoux plutot jolis, bracelets, boucles d'oreilles, pendentifs, etc...

     

    PROSPERITE :

    mettez un oeil de sainte Lucie dans votre porte monnaies

     PROTECTION :

    L'oeil de sainte Lucie éloigne le mauvais oeil porté en pendentif Le jour de la sainte Lucie, il faut passer une serviette imbibée d'eau de mer sur les yeux et trouver un "oeil de sainte Lucie" sur la plage....... C'est toujours étonnant ces petites croyances populaires !

     

    Partager via Gmail

    8 commentaires
  •  C'était sur une aire de repos de l'autoroute du coté de Chartres, on dirait un vrai parc avec ses couleurs d'automne

     

    Couleurs d'automne sur une aire de repose de l'autoroute

     

    Couleurs d'automne sur une aire de repos de l'autoroute

     

    Couleurs d'automne sur une aire de repos de l'autoroute

     

    Couleurs d'automne sur une aire de repos de l'autoroute

     

    Couleurs d'automne sur une aire de repos de l'autoroute

     

    Couleurs d'automne sur une aire de repos de l'autoroute

     

    Couleurs d'automne sur une aire de repos de l'autoroute

     

    Couleurs d'automne sur une aire de repos de l'autoroute

     

    Couleurs d'automne sur une aire de repos de l'autoroute

     

    Couleurs d'automne sur une aire de repos de l'autoroute

     

    Couleurs d'automne sur une aire de repos de l'autoroute

     

    Couleurs d'automne sur une aire de repos de l'autoroute

     

    Couleurs d'automne sur une aire de repos de l'autoroute

     

    Couleurs d'automne sur une aire de repos de l'autoroute

     

    Couleurs d'automne sur une aire de repos de l'autoroute

     

    Couleurs d'automne sur une aire de repos de l'autoroute

     

    Couleurs d'automne sur une aire de repos de l'autoroute

     

    Couleurs d'automne sur une aire de repos de l'autoroute

     

    Couleurs d'automne sur une aire de repos de l'autoroute

    Partager via Gmail

    7 commentaires
  •  

    Nous sommes de retour après quelques jours passés à Paris pour récupérer la voiture de grand-père à la fourrière ....... Un vrai film italien .... CEux qui connaissent l'histoire comprendront .....

     

    Nous avons fait le tour des commissariats de banlieue (il manquait toujours un papier, sans parler du reste ....le charmant caractère ....) , puis la fourrière, puis les courses folles sur le périf aux heures de pointe, un vrai plaisir ....

     

    PANIQUE SUR PARIS

    une rue de banlieue, au loin Paris

     

    PANIQUE SUR PARIS

    Et puis les joies du périf aux heures de pointe ..... Je plains les gens qui doivent faire ca tous les jours !

    PANIQUE SUR PARIS

     

     

    PANIQUE SUR PARIS

     

    PANIQUE SUR PARIS

     

    PANIQUE SUR PARIS

     

    PANIQUE SUR PARIS

     

    PANIQUE SUR PARIS

     

     

     

    PANIQUE SUR PARIS

     

    PANIQUE SUR PARIS

     

    PANIQUE SUR PARIS

     

    PANIQUE SUR PARIS

     

    PANIQUE SUR PARIS

     

    PANIQUE SUR PARIS

    Les nuages n'ont pas le meme intéret que sur la mer !

     

    PANIQUE SUR PARIS

     

     

     

    PANIQUE SUR PARIS

    Bye, bye .......

     

     

    Partager via Gmail

    18 commentaires
  •  

     Porquerolles

    la Girolata en Corse

     

    Difficile de donner un avis tant la France est riche en beaux paysages, et toutes ont leur charme et leur beauté dans celles qui sont citées ! On ne peut pas oublier La Corse, Porquerolles

    http://www.meteocity.com/magazine/vacances-et-loisirs/top-5-des-plus-belles-iles-de-france_2883/

     

     

     

    Pour moi ce sont les très sauvages HOAT ET HOEDIC sur l'Atlantique dans le Morbihan

    Elles ont une particularité, elles sont sans voiture

     

    http://entre-bretagne-et-roussillon.eklablog.com/vacances-sur-l-ile-d-houat-a80386920

     

     

    HOEDIC

    http://entre-bretagne-et-roussillon.eklablog.com/vacances-sur-l-ile-d-hoedic-a80415766

    HORS CONCOURS : LES GLENAN

    Partager via Gmail

    15 commentaires
  •  

     

     

    http://www.topito.com/top-signe-tu-viens-campagne-la-vie-au-bout-de-la-departementale

     

    Les grands espaces, les départementales et les ronces, ça vous marque une enfance. Au bout du compte, on devient tous d'honnêtes citoyens et des adultes responsables. Mais toi qui as grandi au milieu de nulle part, tu le sais, il y a des trucs qu'on ne pourra jamais t'enlever. Une jeunesse nourrie avec des grands shots de ruralité, ça ne s'oublie pas :

    Le verglas est ton ami Il suffisait d'une chaussée glissante assez matinale pour annuler le service des autocars. Que les citadins restent étudier entre eux, tu resteras boire du chocolat chaud toute la journée.

    Tu t'es toujours moqué des gens qui ont peur des insectes Quand on panique parce qu'on a une coccinelle sur la main, c'est que l'urbanisation est allée trop loin.

    Tu as passé ton permis à 18 ans et un jour Parce que le jour de tes 18 ans, c'était un dimanche.

    Avant de passer le permis, tu as vachement marché. Mais genre "vachement". Et après, plus rien, du tout. Tu avais assez marché pour toute ta vie.

    Tu ne t'es jamais posé la question des "jobs d'été" Ta première paie, tu l'as gagnée dans les champs, tu viens d'une terre où on a toujours besoin de bras.

    Tu as longtemps cru que "les Parisiens" étaient tous les gens qui n'habitaient pas dans ton département Après, tu es allé à Paris, et tu t'es rendu compte que les vrais Parisiens sont beaucoup plus cons en fait.

    Tu es capable de nommer toutes les familles à des kilomètres à la ronde de là où tu as grandi Alors que t'es pas foutu de retenir les sept principales de Game of thrones.

    Tu es contre les éoliennes D'ailleurs, tu es contre plein de trucs, le vrai rebelle grandit à la campagne.

    Tu as eu une mobylette et tu lui avais ajouté un pot Bidalot Ou un pot Ninja, selon les écoles.

    Tu ne piges pas le concept de "pelouse interdite" Et c'est toi qui as raison, c'est complètement con d'avoir une pelouse et de ne pas marcher dessus.

    Ton adresse, c'était juste un mot, sans numéro Genre "Le Val du Puits" ou "La Butte". Mais avec un code postal bien velu.

    Tu peux t'endormir malgré l'aboiement d'un chien dans le quartier Ou d'un coq. Mais pas avec le bruit de la circulation.

    Tu as mangé tes premiers sushis après ta majorité Pareil pour les kebabs.

    Pour toi, un vrai commerçant, ça passe dans la rue en klaxonnant Ça ne reste pas le cul vissé derrière un comptoir à attendre le chaland.

    Tu as pris l'habitude de dire bonjour aux gens Quand on arrive en ville, ça se perd vite cette habitude...

    Tu n'as jamais glandé à la sortie du collège avec tes potes Parce qu'il fallait choper le car. Du coup, tu ne faisais pas de shopping, tu économisais ton argent de poche, et tu as très vite commencé à le dépenser en commandant des monaco au bar de ton bourg... Saloperie de car scolaire...

    Tu as mis des années à te faire un prénom Pour les gens de chez toi, tu a longtemps été "le fils à Machin" ou "la petite-fille de Truc" (pour peu que Machin ou Truc aient été des commerçants du village).

    Tu as déjà été privé d'eau et d'électricité pendant 10 jours La tempête de 1999 ou l'ouragan de 1987, tu t'en souviens comme si c'était hier.

    Tu passais ton temps dans un abri-bus avec ton gang Et tu appelais ça "le QG".

    Tu avais ta propre balançoire Et personne ne venait s'incruster chez toi pour y jouer puisque chacun avait la sienne.

    Tu avais une cabane UNE PUTAIN DE SUPER CABANE!

    Tu as conduit un tracteur avant d'être majeur Tu réalises aujourd'hui à quel point c'est cool de conduire un truc qui a des roues plus grandes que toi.

    Tu as déjà mangé ce truc :

      Tu pouvais jouer sur la route sans aucun risque Ce qui était un peu con puisqu'il y avait des champs tout autour. Tu sais faire la différence entre une odeur de fumier, de purin ou de lisier

    Les Inuits ont 50 mots pour dire "neige". En campagne, on est précis sur tout ce qui est excréments d'animaux. Tu as appris à fabriquer un arc avant ton 5ème anniversaire

    Et tu as tiré à la carabine avant d'avoir ton brevet des Collèges.

    La Fête de la musique avait lieu le 20 juin Voire le 19 juin pour les super-petits bleds.

    Tu pouvais voir les étoiles briller dans le ciel sans AUCUN lampadaire Mais tu n'en avais absolument rien à foutre.

    On attend les tiens en commentaires. Et allez, on se dépêche, tu vas manquer le car. Suivez-nous sur Facebook et Twitter :

     Peintures ROBERT DUNCAN

    ROBERT DUNCAN (1919-1988) La naissance de Robert Duncan, à Oakland, le 7 janvier 1919, fut une tragédie. Septième enfant d'un manœuvre démuni, Robert Duncan causa, en naissant, la mort de sa mère.

    Sept mois plus tard, une famille sans enfants, les Symmes, l'adoptait. Nouvelle tragédie à l'âge de trois ans : le petit garçon court dans la neige vers sa mère adoptive ; il tombe, les lunettes qu'il porte se brisent : dorénavant sa vue sera faussée.

    Les parents adoptifs du petit Robert étant férus d'occultisme, son enfance se déroula parmi les «pronostications», les cartes et les tarots, au rythme des séances de la communauté hermétique d'Oakland.

    L'œuvre très singulière de Robert Duncan est faite de syncrétisme religieux, de souffle épique et d'une sensibilité baudelairienne au malheur totalement uniques dans la littérature américaine.

    Duncan nous a donné, dans The Opening of the Field (1960), Roots and Branches (1964) et Bending the Bow (1968), provisions de bouche et d'esprit pour le siècle qui vient.

    La culture, nous dit-il, est éternel émerveillement, éternelle nouveauté.

    Partager via Gmail

    16 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique