• LA FRAISE DE PLOUGASTEL

     Le temps des fraises est revenu ...

     

     

     

                                                          

     

    Origines Au XVIIIè siècle, Amédée François Frézier rapporte du Chili de nouvelles variétés de fraises plus grosses que les fraises des bois de nos contrées.

    A Plougastel, le fraisier se développe bien grâce au climat tempéré de la presqu’île et ses terrains argileux. Au XIXè siècle, la culture de la fraise prend le pas sur la culture du lin. Elle est alors pratiquée en plein champ sur de petites parcelles. Les brestois sont les principaux acheteurs mais en 1854 une commerçante de Morlaix a l’idée de vendre des fraises aux anglais.

    En 1865, l’ouverture de la voie ferrée Brest-Paris marque le début d’un développement intense de la fraisiculture. A la fin du siècle, la production de fraises couvre 4000 hectares. - Plougastel Fin XIXè, les producteurs se regroupent pour commercialiser les fraises.

    Dans les années 1920, le marché anglais est le principal débouché de la fraise qui devient alors un produit très lucratif.

    En 1937, 1100 hectares de terre sont consacrés à la culture de la fraise soit un quart de la superficie de la presqu'île. La production atteint 6000 tonnes.

    Dans les années 1950, les agriculteurs de la presqu'île se tournent vers la sélection des plants, obtenant ainsi sur des surfaces identiques des rendements élevés.

    En 1970, tous les fraisiers de Plougastel sont cultivés sur du plastique noir et sous des tunnels transparents. Pourtant en 20 ans la production a baissé de 40%.

     

       

                                                              

     

      L'AVENIR

    Au début des années 1990, la presqu'île se couvre de grands tunnels de 50 à 60 mètres de long et de 4,50 mètres de large qui permettent d'avoir des fraises de mi-mars à fin octobre. Puis les Plougastels innovent avec les jardins suspendus. Ils sont constitués de sortes de larges gouttières suspendues à la toiture de la serre dans lesquelles sont placés des sacs de substrat.

    Ce procédé permet d'avoir des fraises avec un mois d'avance. Malgré ces innovations, l'âge d'or de la fraise est révolu : 3000 tonnes produites en 1970, seulement 500 en 1995. Un plan de relance est initié en 1996 incitant de jeunes producteurs à se lancer dans la production de fraises.

    En l'an 2000, la production est remontée à 950 tonnes.

                                                     

                                                       

                                                                                      

                                                             

    Situé au coeur de Plougastel, le musée de la fraise et du patrimoine est un acteur culturel majeur de la ville.

    Une visite s’impose pour découvrir l’histoire de la commune, la savoureuse histoire du trésor rouge qu’est la fraise et la richesse des costumes autrefois portés par les Plougastels. Fruit du travail des membres de l’association « les Amis du Patrimoine », le musée a ouvert ses portes en 1991.

    Les thèmes jalonnant le parcours de visite ainsi que les pièces présentées permettent de valoriser et de faire vivre les richesses patrimoniales et les traditions de la presqu’île. Au rez-de-chaussée, un vaste espace est consacré à la fraise qui a fait la renommée de la commune depuis son introduction à Plougastel au XVIIIe siècle.

    Découvrez au travers des salles d’exposition, le fabuleux impact de la culture de ce fruit originaire du Chili sur les coutumes, l’architecture et les costumes traditionnels. Point de départ d’une promenade sur les sentiers de la presqu’île, le musée est une source d’informations pour découvrir ou approfondir vos connaissances des multiples patrimoines de la région.

                                               

     

     

      Circuit "La Route de la Fraise"

    Circuit proposé et mis en oeuvre par le Musée de la Fraise et du Patrimoine, comprenant :

    - la découverte de l'histoire de la fraise au Musée

    - la visite d'une productions de fraise pleine terre ou hors sol

    - la présentation des secrets de fabrication de produits à base de fraise

    - la dégustation de ces produits Visiter le site du Musée de la Fraise et du Patrimoine

    Pour plus de renseignements et pour inscriptions : tél. 02 98 40 21 18

                                  

     

     

     

                                                                     

     

     

    « Un après midi dans les pinsLes tamaris du bord de mer sur le ciel bleu »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 19 Avril à 08:35

     trés belles  fraises  sur ta présentation 

     mais çà y est  j 'en ai déjà  dégustées   , la Dame   de Plougastel est sur notre marché 

    le jeudi  depuis  15 jours 

    je  n achéte  que chez elle , et  pour les confitures   elle en vend   un peu abimé   mais c'est encore  trop tôt    il manque encore un peu d e soleil

     

     bonnejournée pour toi 

     kénavo Annie 

    2
    Mercredi 19 Avril à 09:02

    Une des meilleures Annie, mais je lui préfère la maras des bois que j'achète dans une ferme bio en face de mon île !

    Bises et bon mercredi

      • Mercredi 19 Avril à 14:18

        celle que je préfère c'est la Charlotte qui a un petit gout de fraise des bois

        bonne journée

    3
    Mercredi 19 Avril à 09:25

    De belles fraises ,bonne journée bisous

    4
    Mercredi 19 Avril à 17:02

    Bonjour Annie 

    Tu nous tente avec ton article avec un peu de chantilly hum je me régale d'avance ...

    Bises bonne journée !

    5
    Jeudi 20 Avril à 00:24

    Hé ! Bé ! Tu m'en diras tant !

    Je vais m'endormir plus savante, cette nuit.

    Merci et à bientôt.

    6
    Jeudi 20 Avril à 07:41

    Bonne dégustation à tous

    bises

    7
    Vendredi 21 Avril à 09:46

    Et oui, c'est la pleine saison des fraises en ce moment ! Un régal. Bises.

    8
    Lundi 24 Avril à 18:20

    Je ne connais pas celle de Plougastel mais j'ai celle de Carpentras qui est bien bonne et sucrée aussi, j'en profite !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :