•  

                                                 

    Historique de la lavande

    Les Romains profitaient déjà des qualités aromatiques de la lavande aux thermes et ils en parfumaient leurs vêtements et leurs bains. Son nom est d'ailleurs dérivé de lavare, un mot latin qui signifie « laver ». Le mot « lavandière » vient du fait qu'on ajoutait de la lavande à l'eau de lessive afin de parfumer les vêtements. Au Moyen Âge, ses pouvoirs désinfectants étaient reconnus et on en faisait des fumigations et des emplâtres destinés à combattre la peste.

    Au XVIe siècle, la Faculté de Montpellier étudie les usages médicinaux de la lavande. Tonique réputé, elle est aussi appréciée comme antidiabétique dans certaines régions d'Espagne. En outre, au début du XXe siècle, un parfumeur-chimiste qui s'était brûlé les mains a pu empêcher la gangrène de s'installer en les rinçant à l'essence de lavande.

    Dans les hôpitaux français, on utilisa pendant plusieurs décennies des huiles essentielles, dont celle de la lavande, pour désinfecter l'air et enrayer ainsi les infections microbiennes et fongiques.

    Ses nombreuses indications et son innocuité font de l’huile essentielle de lavande un des fleurons de l'aromathérapie moderne.

    Elle est aussi utilisée en médecine ayurvédique, en Inde, pour soulager les états dépressifs accompagnés de troubles digestifs, ainsi que par les médecins bouddhistes tibétains pour traiter certains troubles mentaux. Au Chili, elle sert à réguler le flux menstruel.

    Deux gouttes de lavande vraie (L. Angustifolia) sur le revers d'une veste de pyjama ou sur la taie d'oreiller favoriseraient un endormissement rapide et un sommeil réparateur.

    Elle a également de multiples usages dans l'industrie de la parfumerie, des cosmétiques, des détergents, et certains chefs cuisiniers créatifs l'emploient pour parfumer des sorbets ou des crèmes glacées, par exemple.

     

     

     

      UN PEU D'HISTOIRE ...

    L'histoire débute à Toulouse,lors de la grande épidémie de peste qui fit plus de cinquante mille victimes, entre 1628 et 1631.

    Il était une fois ...

    Quatre voleurs bien malins avaient mis au point une puissante potion qui les immunisait et leur permettait de détrousser les cadavres des pestiférés en toute impunité. Ils furent, malgré tout, pris sur le fait et échangèrent leur secret contre la vie sauve...ou, selon,d'autres récits, furent pendus ... Pour la première fois, on disposait d'un remède contre la contagion.

    Un siécle plus tard, en 1720, des voleurs marseillais reprirent la recette de leurs "confrères" toulousains et proposèrent le meme marché lorsqu'ils furent arretés - et cette fois, ils furent graciés. La formule a été retrouvée au musée du Vieux Marseille.

    Adopté par le corps médical, le vinaigre des quatre voleurs fut officialisé et connut des heures de gloire jusqu'à la fin du XIX Siècle. On l'utilisait de diverses facons pour se protéger des maladies contagieuses : on s'en frottait les mains et le visage, on le brulait dans les habitations, on en respirait en cas de syncope, on le vaporisait sur les vetements.

    Aujourd'hui, on sait scientifiquement que ces plantes contiennent des antiseptiques puissants.

     

     

     

     LE VINAIGRE DES QUATRE VOLEURS :

    Transmise de génération en génération, cette recette mythique a traversé quatre siècles. Il en existe plusieurs variantes, mais les plantes sont toujours les memes.

    Préparation 10 min, puis10 min au bout de 15 Jours

    1 litre de vinaigre de cidre,

    1 cuillerée à soupe de feuille de chaque plante fraiche :sauge officinale, absinthe, lavande, rue, thym, menthe et romarin 1 pincée de chaque épice : cannelle en poudre, clous de girofle en poudre et muscade rapée 3 gousses d'ail

    Dans une terrine vernissée, en grès, faites macérer tous ces ingrédients pendant 2 semaines. Filtrez et mettez en bouteilles

    En usage interne, utilisez ce vinaigre en cas de grippe, à raison de 1 cuillerée à café dans un verre d'eau plusieurs fois par jour.

    En application externe,désinfectez les plaies et frictionnez les courbatures

    Lors des épidémies de maladies contagieuses, frictionnez-vous avec cet antiseptique sur tout le corps.

                                                     

     

    Les images sont issues du très beau site : "COEUR DE LAVANDE EN PROVENCE"

    Partager via Gmail

    13 commentaires
  • http://ladyoftheswamps.l.a.pic.centerblog.net/16be4d43.jpg

    PETITS POCHONS DE LAVANDE

      http://storage.canalblog.com/91/09/503616/66120923.gif

    On ne se lasse pas de ces pettis sachets parfumés à disposer partout : dans les armoires, sous les oreillers, sur la table de nuit, dans des coupelles disséminées cà et là dans la maison, accrochés en guirlande.

     

    PREPARATION : 1 Heure

     

    4 poignées de feuilles et fleurs de lavande

     

    Faites sécher les plantes au soleil ou au fourà 60° C(th 1-2), pendant1 Heure.

    Emiettez-les ttrès grossièrement, glissez-les dans de petits sachets de tissu fin que vous fermerezavec un joli ruban.

     

    POUR CHANGER :

    - Ajoutez dans chaque sachet quelques gouttes d'huile essentielles de lavande ou de rose, ou encore des épices

    - Attachez au ruban 3 batons de cannelle à l'aide de raphiaou de ruban

      http://ladyoftheswamps.l.a.pic.centerblog.net/5d42ada7.gif

    POT POURRI BLEU ET ROSE :

    Préparation 20 mn

     

    2 grosses poignées defeuilles et fleurs de lavande séchées

    2 poignées de pétales deroses séchées

    1 poignée de fleurs de bleuet séchées

    1 cuillerée à soupe de poudre d'iris

    1 cuillerée à soupe de quatre-épices

    1 cuillerée à soupe degrains de poivre en mélange

    2 cuillerées à soupe d'huile d'amande douce

     

    Dans un grand saladier, melez soigneusement mais en douceur, la lavande, les pétales de rose, les bleuets et la poudre d'iris. Retournez-les par le dessous, en soulevant le mélange délicatement.

    Ajoutez les épices, puis l'huile. Remuez longuement, toujours en douceur, puis transférez ce mélange dans un contenant bien hermétique.

    Oubliez ce pot-pourri pendant 2 mois. Ensuite, prélevez au fur et à mesure ce qui vous est nécessaire.

     

    CONSEILS :

    Faites sécher au fur et à mesure de l'été tous les éléments végétaux. Puis conservez-les dans des bocaux hermétiques avant de les utiliser.

    Les ingrédients choisis le sont autant pour leur parfum que pour leurs couleurs.

     

    La poudre d'iris est indispensable, car elle fix les parfums

     

    Pour en raviver les senteurs, versez sur votre pot-pourri quelques gouttes d'eau de Cologne ou d'essence de lavande.

      http://www.decitre.fr/gi/99/9782263015199FS.gif

    COUPELLES D'EAU DE LAVANDE

     

    Le parfum de la lavande est un merveilleux relaxant. Disposez ces coupelles un peu partout dans la maison, de préférence sur les radiateurs en hiver.

     

    Préparation :10 mn

    1 litre d'eau

    2 grosses poignées de lavande (feuilles ou fleurs)

     

    Faites chauffer l'eau. A ébullition, jetez-y la lavande. Laissez frémir 5 mn, puis éteignez le feu et couvrez.

    Lorsque l'eau est froide, passez-la et versez-la dans un flacon.

    Remplissez-en des coupelles au fur et à mesure des besoins.

     

    http://ladyoftheswamps.l.a.pic.centerblog.net/e39b1e78.gif

    Partager via Gmail

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique