•  

     

     

    Evangélisateur de l’Irlande, Saint Patrick, né en 385 (en Ecosse, Galles ou Armorique), a suivit une formation religieuse. Sur les conseils de Dieu, il convertit le roi, puis le peuple et fonde une série de Monastères, dont le sien à Armagh.

    Utilisant le trèfle à trois feuilles pour justifier de la trinité dans ses sermons, il donne à l’Irlande son symbole. Saint Patrick est considéré comme le père du christianisme irlandais.

    Une légende lui prête d’avoir débarrassé l’Irlande des ses serpents. Il semblerait que le serpent soit ici le symbole des religions païennes présentes et ainsi terrassées.

    La Saint Patrick est aujourd’hui la fête la plus fêtée dans les pays de tradition celtique. Instituée au 17 mars, elle est l’occasion de rassemblements culturels et amicaux dans les pubs et tavernes. Saint Patrick serait mort en 461, après avoir écrit, en 405, un ouvrage latin « Confessio ».

    Selon les historiens, il semblerait qu’il y ait deux Patrick, l’ancien et le jeune.

    l'Ancien ( Palladius), dit le " vrai ", et Patrick le Breton, "le Jeune", qui serait né au Pays de Galles romain, à Banwen, et mort vers 492 / 493.

     

     

     (le 17 mars), Saint Patrick’s Day sera célébré par les Irlandais. Alors, c’est vrai que cet événement, on en entend beaucoup parler. Mais qui sait vraiment en quoi il consiste (mise à part la prédominance de la couleur verte) ? Que font les Irlandais le jour de la Saint Patrick ?

    Est-ce un jour férié ou une fête nationale ? Vous ne savez pas ? Pas de problème, plongeons ensemble au cœur de cette fête sacrée chez les Irlandais !

     Avant d’aller plus loin, sachez que l’histoire de St Patrick’s Day est tissée de mythes, de contes et de récits. Tout débute donc dans les années 350 après Jésus-Christ, Maewyn Succat, jeune anglais, est capturé par des pirates Irlandais et tenu esclave pendant des années. Durant sa captivité, il devint berger. Vers l’âge de 20 ans, il rêva de Dieu. Il décida alors de quitter l’Irlande pour étudier la théologie. Il fut nommé prêtre et de fil en aiguille devint un véritable pilier du Christianisme irlandais. Il consacra 30 ans de sa vie à construire des églises et à répandre la foi chrétienne en Irlande jusqu’à sa mort le 17 mars 461.

    Saint Patrick’s Day est donc l’anniversaire de la mort de celui considéré comme le Saint Patron de l’Irlande. Contrairement aux croyances populaires, St Patrick’s Day est un jour férié et non une journée de fête nationale célébrant l’Irlande.

    St Patrick est également à l’origine du symbole de l’île : le trèfle à 3 feuilles (shamrock). Il l’utilisait pour expliquer la Sainte Trénité (Père, Fils et Saint-Esprit). Chaque 17 mars, tous les Irlandais du monde se réunissent pour célébrer cet événement.

    Des parades (feux d’artifices, musiques, dances…) sont organisées et la bière coule à flots.

    Cette fête est particulièrement présente dans les pays tels que l’Irlande, bien évidemment, mais aussi le Canada et les Etats-Unis (dû à l’immigration des Irlandais au XIXème siècle).

     

    La ville de Chicago colore toujours le fleuve qui la traverse en vert pour honorer cette journée spéciale. Il est de rigueur de porter un trèfle à sa boutonnière et de se déguiser en leprechaun.

    Le leprechaun est ce petit individu de 30 centimètres qui porte une barbe rousse et une tenue verte. La légende veut que ce petit malin cache une marmite pleine d’or au pied d’arcs-en-ciel. Qui arrivera à le suivre sans faire de bruit, parviendra à trouver son trésor ! ;-)

     

    Partager via Gmail

    15 commentaires
  •                                                         

    Fête de la Saint-Patrick 

      17 mars La fête de la Saint-Patrick ou fête nationale irlandaise est une fête chrétienne (catholique) qui célèbre, le 17 mars, saint Patrick, le saint patron de l’Irlande.

      La fête de Saint-Patrick est célébrée par les Irlandais du monde entier, expatriés ou descendants des nombreux émigrants, et sa popularité s’étend aujourd’hui vers les non-Irlandais qui participent aux festivités et se réclament « Irlandais pour un jour ».

     

    Les célébrations font généralement appel à la couleur verte et à tout ce qui appartient à la culture irlandaise :

    la fête de Saint-Patrick telle que pratiquée aujourd’hui voit les participants, qu’ils soient chrétiens ou pas, porter au moins un vêtement avec du vert, assister à des « parades », consommer des plats et des boissons irlandaises, en particulier des boissons alcoolisées (bières et stout irlandais, comme la Murphys, Smithwick’s, Harp ou Guinness, ou des whiskeys, des cidres irlandais, des Irish coffee).

    À Dublin La parade de Dublin, ponctuant une fête de la Saint-Patrick qui prend la forme d’un festival de cinq jours, a réuni plus de 550 000 personnes en 2011.

    À New York C’est la ville de New York qui abrite la plus grande parade pour la Saint-Patrick, avec plus de deux millions de spectateurs sur la Cinquième Avenue, devant les tours du sanctuaire dédié à Saint-Patrick, construit au XIXe siècle dans le style flamboyant.

    Les premières manifestations de la Saint-Patrick à New York remontent à 1762, quand les soldats irlandais défilèrent dans la ville le 17 mars. Le jour de la Saint-Patrick, la colonie irlandaise de San Francisco organise un grand défilé dans les rues. La statue de l’évêque évangélisateur de l’Irlande est ainsi promenée sur un char décoré aux couleurs nationales. Fête chrétienne

    Outre une célébration de la culture irlandaise, la Saint-Patrick est à l’origine une fête chrétienne célébrée par l’Église catholique, l’Église d’Irlande et d’autres communautés chrétiennes. La fête a toujours lieu pendant le Carême.

                                                                                    

    Le 17 mars dans les calendriers chrétiens, la Saint-Patrick est déplacée au lundi quand elle tombe un dimanche. Il est de tradition pour certains chrétiens observant un jeûne pour le Carême de le rompre pendant la journée de la Saint-Patrick. Patrick aurait montré au peuple une feuille de trèfle pour leur expliquer Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu l’Esprit Saint.

    Chaque année, les hommes d’Irlande mettent une feuille de trèfle à la boutonnière pour se souvenir de Saint-Patrick. Bien que souvent utilisé comme symbole, notamment par l’équipe irlandaise de rugby, le trèfle à trois feuilles n’est pas l’emblème officiel du pays : c’est la harpe celtique.

     

     

    Si vous voulez en savoir plus sur la SAINT PATRICK EN IRLANDE

    Les grandes villes mondiales verdissent le 17 mars…

                                                             

     

                                

    Trinity College - Dublin

    L'Empire State Building s'illumine pour la St Patrick - © prendio2 - Licence CC L’Empire State Building s’illumine pour la St Patrick – © prendio2 – Licence CC

    Un phénomène plutôt sympa a vu le jour depuis plus d’une dizaine d’année : pour chaque St Patrick, les grandes villes internationales comme Paris, Madrid, ou New York choisissent d’illuminer en vert l’un de leur plus beau monument !

    Une façon plutôt sympathique de saluer les irlandais et leur fête nationale ! Il y en a alors pour tout les goûts :

    le Moulin Rouge s’illumine en vert à Paris, la Grand Roue de London Eye verdit à Londres, La Puerta de Alcala irradie à Madrid, et l’hôtel Burj Al Arab à Dubai se pare de ses plus belles couleurs, affichant un joli trèfle en son centre !

    http://www.guide-irlande.com/culture-irlandaise/quotidien-irlandais/fetes-irlandaises/fete-saint-patrick/

     

     

    Les « Leprechauns » ou lutins 

    Ce sont de petits lutins, de petits elfes habillés de vert. Ils habitent dans les bois et se tiennent à l’écart des gens. On dit qu’ils cachent des chaudrons remplis d’or au bout des arcs-en-ciel.

    Le nom "Leprechaun" est tiré de l’ancien nom irlandais "lechorpan" qui signifie "petit homme" (ils mesuraient 1 pied, soit environ 33 centimètres). La barbe et les cheveux roux ou blancs, ils ont les yeux verts et les oreilles pointues. Ils sont souvent vêtus de vert, coiffés d’un chapeau haut de forme ou d’un tricorne, portant des chaussures à boucle qu’ils confectionnent généralement eux-mêmes grâce à leur talent de cordonniers, ils sont plutôt avares, fument la pipe et ont un certain penchant pour l’alcool (whisky, bière...).

                                                                 

    Une légende :

    celui qui parvient à capturer un Leprechaun peut le forcer à révéler la cachette de son trésor (selon la légende ils peuvent accorder 3 voeux à celui qui l’attrape)... mais il doit faire attention à ne pas le perdre de vue, car les Leprechauns sont des êtres très rusés et malicieux prêts à tous pour échapper à leur captivité !

                                                    

    Le trèfle "shamrock "

    En Irlande, le jour de la St-Patrick, les gens portent un trèfle à la boutonnière pour souligner la fête. Les enfants s’amusent à chercher des trèfles à 4 feuilles puisqu’on dit qu’ils portent chance.

    Traditionnellement, les feuilles symbolisent la foi, l’espérance, l’amour et la chance. Lors de ses messes, Saint-Patrick utilisait le trèfle lorsqu’il expliquait le mystère de la sainte Trinité (Père, Fils et Saint-Esprit = trois personnes en un seul Dieu), c’est pourquoi la représentation du trèfle est fréquemment attribuée à la célébration de Saint Patrick.

    Le trèfle à trois feuilles est aujourd’hui un emblème national de l’Irlande, le pays aux verts pâturages.

     

    COUTUMES   

    La coutume veut que le jour de la St-Patrick, on porte du vert.

    Un vêtement ou du moins un trèfle ou un oeillet vert à la boutonnière. À certains endroits, les enfants ont l’habitude de pincer leurs camarades de classe qui auraient oublié de porter quelque chose de vert. « Don’t pinch ! » peut-on leur répondre ! 

    Le 17 mars, la tradition, en Irlande, veut que l’on savoure un repas de corned beef (boeuf en boîte de conserve) avec du chou ou du ragoût irlandais et que l’on se rassemble, habillé de vert dans un pub pour déguster une bière irlandaise et chanter.

     

    Une recette amusante : 

    Une boisson aux couleurs de la Saint-Patrick :

    la limonade verte. C’est très simple : déposer 2 ou 3 gouttes de colorant alimentaire jaune et bleu dans ton verre de limonade, d’eau ou de boisson gazeuse claire. Ou plus simplement encore : utiliser du sirop de menthe !

                                           

    http://www.utile.fr/comment-faire-de-la-biere-verte-pour-la-st-patrick_2176

    Partager via Gmail

    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique