• LA SAINTE BARBE

     

     

    Qui est sainte Barbe?

    En l’an 235, Barbe, une belle et noble jeune fille de Nicomédie, en Turquie, aurait été enfermée dans une tour par son père, Dioscore, pour la soustraire aux sollicitations du monde. De retour d’un voyage, il apprend qu’elle s’est convertie au catholicisme et la livre au Gouverneur. Ce dernier la fait supplicier et décapiter par son propre père, qui est aussitôt frappé par la foudre et réduit en cendres.

    Au fil des âges, la tour finit par se confondre avec une poudrière, et Barbe, devenue sainte, est élue patronne des artificiers, des armuriers, des artilleurs, des mineurs et des sapeurs-pompiers.

    Aujourd’hui encore, elle est invoquée pour conjurer le tonnerre et les éclairs, ainsi que pour prévenir les accidents liés à l’explosion de la poudre à canon.

     

     

     

     

    Sainte Barbe ou les blés de la sainte Barbe

     

    La sainte Barbe est célébrée le 4 décembre.

    La fête des blés de la Sainte Barbe est surtout célébrée en Provence et en Alsace où la fête trouve sa place dans les fêtes de Noël. Pour les blés de la Sainte Barbe, le 4 Décembre, en Provence, on met du blé à germer dans une coupelle. Si le blé de la sainte Barbe a germé à Noël les récoltes seront abondantes.

    En Alsace, le jour de la sainte Barbe, les jeunes filles placent un bouquet de branches de cerisier ou de pommier dans un vase. Des branches fleuries pour Noël sont un heureux présage de mariage !

    La fête des blés de la Sainte Barbe trouve son origine dans une ancienne pratique des campagnes. Lorsque la foudre menaçait les champs on sonnait les cloches pour l'éloigner. Sainte Barbe étant la sainte patronne de la foudre, on prit l'habitude de donner le nom de Sainte Barbe à ces cloches.

     

     

     

     

    Histoire et tradition :

    début de pousse du blé de la Sainte Barbe Le 4 décembre, jour de la Sainte-Barbe, il est de tradition de planter, dans trois coupelles, des grains de blé de la récolte précédente, réservés pour les semailles de la prochaine saison, afin de les faire germer.

    L'usage des lentilles et des pois-chiches est aussi admis.

    La coutume populaire y appose l'adage « Quand lou blad vèn bèn, tout vèn bèn ! » (« Blé bien germé, c'est la prospérité pour toute l'année »). Cette tradition remonterait à l'époque romaine.

    Ces coupelles, représentant la Sainte Trinité, font ensuite partie de la décoration de la table de Noël, au soir du 24 décembre, lors du Gros souper.

    Le 25 décembre, la maîtresse de maison orne ces blés de rubans jaune et rouge.

    À compter du 26 décembre, les coupelles sont disposées près de la crèche, et jusqu'à l'Épiphanie.

    Les blés sont enfin plantés en pleine terre.

     

    Au sujet de ce blé, on trouve d'autres anecdotes.

    Ainsi, dans le Var, on gardait un peu de blé séché de la Sainte barbe, et lors de gros orages, on en jetait une pincée dans le feu en invoquant Sainte Barbe, protectrice des artificiers , pour qu'elle protège la maison de la foudre.

     

     

     

    Comment planter son blé ou ses lentilles ?

    Choisissez des jolies coupelles (la tradition conseille trois coupelles).

    Tapissez leur fond de coton.

    Plantez une fine épaisseur de blé ou de lentilles.

    Arrosez copieusement le coton.

    Placez les coupelles près de la fenêtre.

    Vous verrez rapidement germer les graines.

    Pensez à maintenir une humidité constante.

    Au moment de Noël, nouez des rubans rouges autour des pousses.

     

     

    Après Noël , choisir un endroit protégé du jardin et enterrer le coton avec le blé, bien tasser la terre sur le coton et arroser, vous obtiendrez de nouveau des grains de blé ou de lentilles en été.

    D'autres familles laissent sécher le blé ou les lentilles en herbe. Le foin ainsi obtenu garnira la crèche de " l' an qui vient ".

    " Blé bien germé, prospérité toute l'année "

     

      

     

    DICTONS DE LA SAINTE BARBE:

    Madame de Sainte Barbe de Mauvais tonnerre, Dieu nous garde

    A la sainte Barbe, soleil peu darde

    Pour la Sainte Barbe, l'ane se fait la barbe (son poil d'hiver)

     

    « COMMENT NOURRIR LES OISEAUX DU CIEL EN HIVERLumière du matin en décembre sur les marais salants en passant par le port »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 6 Décembre 2016 à 05:57

    ici, les pompiers fêntent la sainte Barbe !!

    souvent une fête et remises des médailles

    j'ai bien aimé les anecdotes 

    bonne journée à toi ♥

    2
    Mardi 6 Décembre 2016 à 08:28

    une bien triste histoire qui est celle de Barbe.

    bises amicales du mardi

    Lyly

    3
    Mardi 6 Décembre 2016 à 09:20
    Claudine/canelle

    J'ai fête Ste Barbe longtemps  avec ma famille, 

    C'etait toujours un grand moment 

    Bises

     

    4
    Mardi 6 Décembre 2016 à 17:14

    Oh j'allais oublier mon blé  merci  de m'y faire penser   big bises  bonne soirée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :