• LE PAPILLON DU PALMIER

     

     On entend parler en ce moment de nombreux prédateurs  des plantes dans le sud, sur la lavande, les oliviers eet aussi les palmiers, c'est quand meme inquiétant !

     

      Le papillon du palmier (Paysandisia archon) est un papillon de la famille des Castniidae, de la sous-famille des Castniinae et de la tribu des Gazerini. Il est le seul représentant du genre Paysandisia. Originaire de l’Uruguay et du centre de l’Argentine, cette espèce a été introduite accidentellement dans le Sud de l’Europe, où elle se diffuse assez rapidement et est considérée comme une espèce ravageuse, détruisant des milliers de palmiers en Europe méditerranéenne, où sévit aussi depuis 2006, un autre ravageur, le Charançon rouge des palmiers.

      Paysandisia archon est un grand papillon, impressionnant avec une envergure de 9 à 11 cm. Les ailes antérieures sont vert-bronze foncé striées de brun, les ailes postérieures sont rouge orangé brillant avec des marques grasses noir et blanc.

    La femelle, en général plus grande que le mâle, se reconnaît facilement à son ovipositeur proéminent, aux ailes ont moins colorées et à de discret ocelles sur les deux faces des ailes antérieures À l’instar d’autres castniidés, cette espèce vole de jour et a des antennes en massue .

     

    Chenille :

    La larve est une grosse chenille blanchâtre, grasse, de 8 à 10 cm de long qui se nourrit des tiges et des troncs des plantes hôtes, des palmiers. Chrysalide L’espèce se nymphose dans un cocon en incorporant des fibres de palmier à l’intérieur de la galerie larvaire.

     

    Larves de Paysandisia archon Cocon du Paysandisia Nymphe du Paysandisia Analyse du contenu d'un jeune Trachycarpus fortunei

     

    Biologie Période de vol :

    Les adultes volent de juin à septembre. On notera leur présence régulière et quotidienne sur les palmiers, entre 12h et 14h30 environ Plantes hôtes Ce sont divers Arecaceae, des palmiers.

    Dans l'habitat naturel le Butia argentin Butia yatay, Syagrus romanzoffiana et Trithrinax campestris Dans l'aire d’introduction le Palmier nain Chamaerops humilis, le Dattier des Canaries Phoenix canariensis, le Palmier-dattier Phoenix dactylifera et Phoenix reclinata, des Livistona spp dont le Latanier de Chine Livistona chinensis, le Latanier pleureur Livistona decipiens et Livistona saribus, le palmier de Chine Trachycarpus fortunei, Washingtonia filifera et des Sabal.

     

    Écologie et distribution:

    Il est présent en Amérique du Sud dans le nord de l'Argentine, l'ouest de l'Uruguay, le Paraguay, le sud-est du Brésil. Il a été introduit en Europe en Espagne, Italie et dans le sud de la France. Depuis son arrivée dans le Sud de la France au milieu des années 1990 (probablement dans des exemplaires adultes de Trithrinax importés d’Argentine), elle s’est répandue le long des côtes de la Méditerranée jusqu’en Espagne et en Italie.

    En France, elle touche désormais huit départements, dont tous les départements côtiers de Provence-Alpes-Côte d'Azur et du Languedoc-Roussillon, et s’étend vers le Sud-Ouest. On craint qu’en l’absence de moyens capables de maîtriser cette expansion, elle ne touche toutes les cultures de palmiers de ces pays.

     

    Biotope Protection / ravageur

    Dans son habitat naturel, les dégâts causés par les larves ne sont pas très importants et l’espèce n’est pas considérée comme un ravageur, mais depuis son introduction en Europe, elle devient un sujet de préoccupation important à cause des dégâts parfois irrémédiables qu’elle provoque sur les palmiers tant indigènes qu’exotiques.

    Images Wikipédia

     

    Mon palmier en été et en automne

    LE PAPILLON DU PALMIER

    LE PAPILLON DU PALMIER

    LE PAPILLON DU PALMIERLe palmier entrain de rendre l'ame !

    Comment venir à bout de ce papillon

    http://papillon-du-palmier.com/traitements.htm

     

    « LES ALIMENTS MINCEUR DE L'ETEC'EST L'ETE EN CHANSONS »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 6 Août 2015 à 11:18

    Oh c'est bien dommage pour ton palmier ,bonne journée bisous

    2
    Jeudi 6 Août 2015 à 12:31

     oh c 'est dommage  pour ce palmier 

     je n ai pas ce  cas  sur les miens ou chez ceux de mon fils 

     bonne journrée 

     kénavo

    3
    Jeudi 6 Août 2015 à 12:59

    Hello Annie

    J'ai du abattre et brulé un chamaerops  à 5 troncs complètement infecté par les vers. Je suis en train de traiter depuis le mois de juin un phénix.  Apparemment mon washintonia en réchappe...

    bizz

    pat

    4
    Jeudi 6 Août 2015 à 14:41

    dommage, pour ton palmier....

    bonne journée

    françoise

    5
    Jeudi 6 Août 2015 à 15:18

    J'avais bien vu ce papillon l'année dernière dans mon jardin, il ressemble à un petit oiseau !!! Mais sans savoi qui il était et surtout si dangereux !

    6
    Jeudi 6 Août 2015 à 16:12

    Coucou Annie, une belle découverte, je ne connaissais pas du tout ce papillon. Merci pour ce partage. Bises et bon après midi. ZAZA

    7
    Jeudi 6 Août 2015 à 16:26

    Moi non plus avant de découvrir les désastres qu'ils font !

    comment ca va chez toi ?

    Bisous

    8
    Jeudi 6 Août 2015 à 17:07

    Il serait temps de vous bouger la situation est très grave. Rejoignez-nous
    malgré toute difficulté nous avons réussi à contenir le phénomène

    9
    Jeudi 6 Août 2015 à 17:09

    Merci de votre passage

    le problème c'est que la destruction s'est produite très, très rapidement avant que nous ayons le temps de faire quoi que ce soit

    10
    Jeudi 6 Août 2015 à 17:12

    D'accord pour vous éclairer davantage mais allez donc visiter notre site pour voir tout ce que nous faisons et ensuite revenez vers moi

    11
    Jeudi 6 Août 2015 à 17:49

    Belle leçon que tu nous donnes là, je ne connaissais pas du tout mais il en fait du dégât !

    Bonne soirée et bises .

    Josiane

    12
    Jeudi 6 Août 2015 à 18:01

    Dommage qu'il soit si dangereux pour les arbre ,il a l'air d'être très joli 

    bonne journée bises

    13
    Jeudi 6 Août 2015 à 20:50

    Pas de palmier chez nous, ouf ... Mais dommage pour les dégats que fait ce fichu papillon ! Bisous.

    14
    Vendredi 7 Août 2015 à 14:30

    aie,aieouch

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :