• LE PERE JAOUEN

     

    Il remettait à flot les jeunes délinquants, le père Jaouen est mort

     Publié le 07/03/2016 à 15:54 

    Le père Jaouen est mort à Paris à 95 ans Le père Jaouen est mort à Paris à 95 ans

    | Photo: Philippe Chérel/Ouest-France

     le père Jaouen est décédé ce lundi à 95 ans, à Paris. Il était le fondateur de l'association des Amis de Jeudi Dimanche, basée à Landéda (Finistère).

    A 95 ans, c'est une figure bretonne qui vient de s'éteindre.

    Le père Jaouen est décédé après une vie consacrée à la jeunesse.

    Ordonné prêtre en 1951, il fonde immédiatement l’AJD, Aumônerie pour la jeunesse délinquante (devenue l'Association Jeudi Dimanche), dont l'objectif est d'aider les jeunes à leur sortie de prison. Aumônier pendant treize ans des mineurs du centre pénitentiaire de Fresnes, il fait construitre le foyer des Épinettes, à Paris, pour les y accueillir et héberger.

    Convaincu des vertus et des valeurs de la navigation, il emmènait naviguer des délinquants et toxicomanes depuis 1968 avec les Bel Espoir I et II puis le Rara Avis à partir de 1973.

     

    http://www.ouest-france.fr/bretagne/brest-29200/landeda-le-pere-jaouen-est-decede-4080157

     

     

    Bel Espoir II

     

    Bel Espoir II Le Bel Espoir II dans l'Aber Wrac'h.

    Autres noms Nette S, Peder Most, Prince Louis II Gréement Goélette à trois mâts et hunier Histoire Chantier naval J. Ring Andersen Werft, Svendborg Drapeau du Danemark Danemark Lancement 1944 Équipage Équipage 5 à 8 marins

    Caractéristiques techniques:

    Longueur 38,50 m Longueur de coque 29,30 m Maître-bau 7,20 m Tirant d'eau 2,80 m Déplacement 189 tonnes Voilure 650 m² maxi Propulsion Diesel Baudouin Caractéristiques commerciales Capacité 24 à 35 stagiaires Carrière Armateur Assoc. Les amis de Jeudi-Dimanche Port d'attache Brest Drapeau de la France France Protection Logo monument historique Classé MH (1993)

      Le Bel Espoir II est une goélette à trois mâts et hunier à coque bois, qui a été acheté en 1968 par l'association Amis de Jeudi-Dimanche (AJD)1. L'AJD possède aussi, depuis 1973, la goélette à trois mâts Rara-Avis qui navigue aussi dans le même but associatif, promouvoir des stages maritimes permettant à des jeunes délinquants et à des toxicomanes de trouver la voie d'une réinsertion.

    Bel Espoir II fait l'objet d'un classement au titre des Monuments historiques depuis le 26 mars 1993.

      Histoire:

    Il a été construit en 1944 à Svendborg au Danemark au chantier de J. Ring Andersen pour le compte de la société maritime A.C. Sorensen. Lancé sous le nom de Nette S, il a d'abord navigué en mer Baltique et vers Terre-Neuve pour la pêche. Puis il fut rebaptisé Peder Most en 1950 et utilisé pour le transport du bétail jusqu'en 1954 entre Hambourg et Copenhague. En 1955, il est racheté par l'organisation britannique Outward Bound Trust. Après une remise en état, le schooner sert à l'apprentissage maritime des élèves des publics-schools.

    Transformé réellement en navire-école dès 1965, il est rebaptisé Prince Louis II. Après avoir vainement envisagé d'acquérir dès 1961 un plus grand voilier, le Duchesse Anne, l'association du père Michel Jaouen1 (ancien aumônier des prisons), « Amis du Jeudi-Dimanche » (AJD), devient propriétaire du Bel Espoir II en 1968.

    Cette association, créée en 1954, dont l'acronyme signifiait initialement « Aumônerie de la Jeunesse Délinquante », a pour but l'organisation d'activités éducatives, de formation, de réinsertion et de loisirs. Le père Jaouen et le père Alain Maucorps emmènent à son bord des jeunes scolaires à travers l'Atlantique en 1971, puis de 1972 à 1974 des jeunes drogués à bord du Bel Espoir pour s'en sortir, cette opération de réinsertion étant subventionnée par l’État.

     II navigue habituellement dans la mer des Caraïbes pendant l'hiver et sur la côte Ouest de la France les mois d'été. Il participe à quelques Tall Ships' Races comme la Sail Amsterdam en 1980 (1985 ?) et en 2015 et Operation Sail (en) à New York en 1986.

     

    « LA LITTORINE -LITTORINATOUT EST BON DANS LE COCHON BRETON »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Dimanche 13 Mars 2016 à 00:59

    Coucou Annie,

    Un très bel hommage à ce grand Monsieur. Merci pour ce superbe billet.

    Bises et bonne nuit

    2
    Mitou
    Dimanche 13 Mars 2016 à 05:38

    Un grand monsieur qui a prouvé bien des fois que rien n'est perdu

    et qu'avec de la volonté on peut s'en sortir les vieilles méthodes ont du bon !

    bisous et bon dimanche

    3
    Dimanche 13 Mars 2016 à 07:44

    Voila quelqu'un qui méritait ce bel hommage merci ma belle  bon dimanche big bises 

     Je souhaite que plein de belles choses t'arriveront aujourd'hui. Bonne journée !

    4
    Dimanche 13 Mars 2016 à 08:17

    bel hommage a cette personne que je ne connaissais pas et qui a fait de sa vie quelque chose de fantastique

    a bientôt

    lyly

    5
    Dimanche 13 Mars 2016 à 10:14

    Un bel hommage ,paix à son âme ,bonne journée ☼ bisous

     

    6
    Dimanche 13 Mars 2016 à 10:40

    Un personnage à part, le Père Jaouen, grande gueule et grand coeur... 

    espérons que sa disparition ne fera pas capoter ce projet formidable...

    notre fils, charpentier de marine, avait travaillé sur le Bel Espoir quand il était en réfection à Camaret...

    bonne journée

    7
    Dimanche 13 Mars 2016 à 11:25

    Quel bel hommage au Père Jaouen ! Bises et bon dimanche.

    8
    Dimanche 13 Mars 2016 à 13:50

    Une belle et longue vie au service des autres. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :