• LE TRAICT DU CROISIC

     

     Le traict du Croisic alimente une vaste étendue à l'intérieur des terres Vue aérienne de la partie occidentale des marais salants de Guérande.

    La pointe de Pen-Bron est visible horizontalement au centre de la photographie, l'ouverture de la baie étant située sur la droite de l'image. Le Petit Traict est situé juste derrière la pointe, tandis que le Grand Traict est visible sur la droite.

    Les marais salants s'étendent à l'arrière.

    Les traicts du Croisic sont des bras de mer, situé dans la presqu'île guérandaise, à l'ouest des marais salants de Guérande qu'ils alimentent, à la pointe occidentale de la Loire-Atlantique,

     

    Géographie:

    Les traicts du Croisic sont entourés au nord et à l'est par les communes de Guérande, à l'est et au sud-est par celle de Batz-sur-Mer, au sud-ouest par Le Croisic et à l'ouest par La Turballe. Ils communiquent avec l'océan Atlantique à l'ouest par une ouverture, de moins de 500 m de large, entre Le Croisic et la pointe de Pen-Bron. Les traicts sont une zone d'estran, largement découverte à marée basse et recouverte à marée haute. Ils sont séparés des marais salants de Guérande, qu'ils alimentent en eau salée, par une digue construite au XIXe siècle.

    Au centre se trouve la presqu'île de Sissable qui divise la baie en deux zones : au sud, le Grand traict, formé par le « chenal des Vaux », lequel se subdivise en deux étiers dits « de Grévin » et « de la Croix » ; au nord, le Petit traict, constitué du « chenal de Pen-Bron », subdivisé ensuite en deux étiers dits « de la Paroisse » et « de Pen-Bron

     

     Économie:

    Outre les marais salants de Guérande qu'ils alimentent en eau salée, afin de permettre la récolte de sel, les traicts du Croisic comportent de nombreuses concessions pour la conchyliculture.

    Le site produit 1 200 t de coques par an.

    Le « Grand Traict » permet notamment l'accès au port du Croisic qui se trouve ainsi protégé des caprices de l'océan.

    http://entre-bretagne-et-roussillon.eklablog.com/promenade-d-automne-au-croisic-a114991132

     

    LA PECHE AUX COQUES

    Le traict du Croisic est le premier site  francais d'élevage de la coque, localement appelé "rigadeau", un mollusque comestible.

    Cette coque d'élevage se commercialise à une taille d'environ 3 cm .....

    Au Croisic, l'élevage des mollusques bivalves, huitres, moules palourdes est apparu en 1863

    1200 à 2000 Tonnes de coques sont produites au Croisic, deuxième site producteur de coque, derrière la baie de Somme

    « LA TEMPETE (suite)LES SPAGHETTIS AUX COQUES »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mitou
    Jeudi 14 Janvier 2016 à 07:14

    J'aime beaucoup ce coin de côte ! Les rigadeaux un délice avec une bonne tartine de pain beurré et un p'tit verre de blanc !

    gros bisous et bonne journée

    MITOU

    2
    Jeudi 14 Janvier 2016 à 08:06

    Les coques, crustacés rares en Grèce que j'aime avec une tartine de pain frais et du beurre salé.

    3
    Jeudi 14 Janvier 2016 à 10:43
    claudine/canelle

    J'arrive avec Mitou !!

    Sourires 

    Bises

    4
    Jeudi 14 Janvier 2016 à 11:14

    Belles photos ,bon jeudi bisous

    5
    Jeudi 14 Janvier 2016 à 12:55

     merci de tes photos du CROISIC

    je ne savais pas qu il y avait autant de coques par la

      des tagliatelles avec des coques ou des parlourdes  un délice

     bises Annie

     kénavo

    6
    Jeudi 14 Janvier 2016 à 13:48

    bon je ne ferai rien de ce que j'avais prévu !!!!depuis ce matin visites imprévues et cet après-midi  mon amie vient jouer au scrabble  donc  on verra demain après-tout je n'ai pas de patron hihihihi   bon jeudi  bises  (quand j'étais jeunes tous les dimanche nous allions en ramasser des seaux  hihihihihi et quel plaisir de les laver à grande eau au retour  , )glasses

    7
    Jeudi 14 Janvier 2016 à 17:26

    J'ai adoré ce grand bol d'air marin !

    Bisous

    8
    Lundi 25 Janvier 2016 à 21:52

    Bonsoir Annie,

    Je reviendrai voir ton billet quand je me sentirai mieux...

    Hélas, je ne peux rien dire sur mon blog mais ma vie , ici , est un enfer avec l'addiction de mon mari, je retombe malade comme l'an dernier . Personne ne peut rien pour moi.

    Je lutte pour survivre...

    Je t'embrasse bien fort. Michèle

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :