•  

     On entend parler en ce moment de nombreux prédateurs  des plantes dans le sud, sur la lavande, les oliviers eet aussi les palmiers, c'est quand meme inquiétant !

     

      Le papillon du palmier (Paysandisia archon) est un papillon de la famille des Castniidae, de la sous-famille des Castniinae et de la tribu des Gazerini. Il est le seul représentant du genre Paysandisia. Originaire de l’Uruguay et du centre de l’Argentine, cette espèce a été introduite accidentellement dans le Sud de l’Europe, où elle se diffuse assez rapidement et est considérée comme une espèce ravageuse, détruisant des milliers de palmiers en Europe méditerranéenne, où sévit aussi depuis 2006, un autre ravageur, le Charançon rouge des palmiers.

      Paysandisia archon est un grand papillon, impressionnant avec une envergure de 9 à 11 cm. Les ailes antérieures sont vert-bronze foncé striées de brun, les ailes postérieures sont rouge orangé brillant avec des marques grasses noir et blanc.

    La femelle, en général plus grande que le mâle, se reconnaît facilement à son ovipositeur proéminent, aux ailes ont moins colorées et à de discret ocelles sur les deux faces des ailes antérieures À l’instar d’autres castniidés, cette espèce vole de jour et a des antennes en massue .

     

    Chenille :

    La larve est une grosse chenille blanchâtre, grasse, de 8 à 10 cm de long qui se nourrit des tiges et des troncs des plantes hôtes, des palmiers. Chrysalide L’espèce se nymphose dans un cocon en incorporant des fibres de palmier à l’intérieur de la galerie larvaire.

     

    Larves de Paysandisia archon Cocon du Paysandisia Nymphe du Paysandisia Analyse du contenu d'un jeune Trachycarpus fortunei

     

    Biologie Période de vol :

    Les adultes volent de juin à septembre. On notera leur présence régulière et quotidienne sur les palmiers, entre 12h et 14h30 environ Plantes hôtes Ce sont divers Arecaceae, des palmiers.

    Dans l'habitat naturel le Butia argentin Butia yatay, Syagrus romanzoffiana et Trithrinax campestris Dans l'aire d’introduction le Palmier nain Chamaerops humilis, le Dattier des Canaries Phoenix canariensis, le Palmier-dattier Phoenix dactylifera et Phoenix reclinata, des Livistona spp dont le Latanier de Chine Livistona chinensis, le Latanier pleureur Livistona decipiens et Livistona saribus, le palmier de Chine Trachycarpus fortunei, Washingtonia filifera et des Sabal.

     

    Écologie et distribution:

    Il est présent en Amérique du Sud dans le nord de l'Argentine, l'ouest de l'Uruguay, le Paraguay, le sud-est du Brésil. Il a été introduit en Europe en Espagne, Italie et dans le sud de la France. Depuis son arrivée dans le Sud de la France au milieu des années 1990 (probablement dans des exemplaires adultes de Trithrinax importés d’Argentine), elle s’est répandue le long des côtes de la Méditerranée jusqu’en Espagne et en Italie.

    En France, elle touche désormais huit départements, dont tous les départements côtiers de Provence-Alpes-Côte d'Azur et du Languedoc-Roussillon, et s’étend vers le Sud-Ouest. On craint qu’en l’absence de moyens capables de maîtriser cette expansion, elle ne touche toutes les cultures de palmiers de ces pays.

     

    Biotope Protection / ravageur

    Dans son habitat naturel, les dégâts causés par les larves ne sont pas très importants et l’espèce n’est pas considérée comme un ravageur, mais depuis son introduction en Europe, elle devient un sujet de préoccupation important à cause des dégâts parfois irrémédiables qu’elle provoque sur les palmiers tant indigènes qu’exotiques.

    Images Wikipédia

     

    Mon palmier en été et en automne

    LE PAPILLON DU PALMIER

    LE PAPILLON DU PALMIER

    LE PAPILLON DU PALMIERLe palmier entrain de rendre l'ame !

    Comment venir à bout de ce papillon

    http://papillon-du-palmier.com/traitements.htm

     

    Partager via Gmail

    14 commentaires
  •  

     

    http://www.meteocity.com/magazine/actualites/juin-2015-mois-juin-le-plus-chaud-sur-terre_2939

     

    C’est officiel, le mois de juin 2015 a battu le précédent record de 2014 en devenant le mois de juin le plus chaud jamais enregistré sur notre planète.

    Chaque mois, le NOAA (Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique) publie une analyse de l'état du climat sur notre planète. Les résultats pour le mois de juin confirment la tendance du début d’année en devenant le 4e mois (après février, mars et mai) à dépasser les précédents records de l’année 2014.

    Les températures mesurées à la surface des océans et sur Terre ont dépassé la moyenne du 20e siècle de 0,88 °C !

    À la surface des océans, la température a augmenté de 1,26 °C.

    À la surface de la Terre, la température a augmenté de 0,74 °C.

    Autre information, les 6 premiers mois de l’année 2015 sont les plus chauds depuis 136 ans !

      Une alerte Canicule de niveau 2 dans le département 66 est de nouveau en cours pour la journée.

    Les températures seront encore élevées et l'atmosphère sera lourde à cause d'un taux d'humidité élevé.

    Soyez donc extrêmement vigilants et pensez à vous hydrater régulièrement.

    AUJOURD'HUI

     Une alerte Orage de niveau 2 dans le département 66 est lancée pour la journée. Les conditions météo sont très instables, des orages risquent d'éclater et d'être localement très violents. De fortes pluies et des chutes de grêles peuvent accompagner les orages.

    Soyez donc attentifs et vigilants sur les routes et dans les rues si vous devez vous déplacer. Les conditions de circulation peuvent se révéler difficiles et dangereuses.

    Partager via Gmail

    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique