•                                                                                                                                                             

     

     POUR FLAVIA ET NINA ET ... ANNA !

    Pour mes petites filles du bout du monde et leur Nonna !

     

     

     

     

     

     

     

     

     La Befana italienne

    En Italie, si les cadeaux sont désormais distribués à Noël, ils étaient autrefois donnés le 6 janvier, jour de la fête des Rois mages et de l’Épiphanie.

    On racontait aux enfants qu’ils étaient apportés par la Befana (une déformation du mot Épiphanie).

    Cette Befana est décrite comme une vieille femme volant sur un balai telle une sorcière, la méchanceté en moins et le sourire en plus !

                                                                                                     

    La nuit du 5 au 6 janvier, elle passe dans chaque maison où se trouvent des enfants. Elle dépose dans leurs chaussettes des friandises et des cadeaux à ceux qui le méritent, du charbon à ceux qui n’ont pas été sages. De la même façon qu’on laissait un peu de nourriture pour saint Nicolas dans le Nord de l’Europe, on déposait autrefois en Italie, près de l’entrée des maisons, une mandarine ou une assiette de minestrone pour qu’elle puisse reprendre des forces.

              

     

     

    Qui est la Befana ?

    La légende raconte qu’il s’agit d’une vieille femme qui aurait croisé les Rois mages chargés de cadeaux, en route vers Bethléem. Ils lui auraient proposé de les suivre, ce qu’elle aurait refusé (il lui restait des fagots à attacher)… Pour le regretter quelques heures plus tard. Elle aurait alors rempli un sac de petits gâteaux et de fruits secs et se serait mise à leur recherche.

    Mais elle n’aurait jamais retrouvé les Rois mages, malgré sa quête incessante (c’est pour cela qu’on la représente d’ailleurs avec des chaussures percées totalement usées). Faute d’avoir trouvé l’enfant Jésus, elle décida d’offrir alors ses présents à tous les petits qu’elle rencontrait

     

     

                                                                                                              

     

    Le chant de la Befana...

    A l'école nous chantions la Befana

    "La Befana vien di notte,

    con le scarpe tutte rotte,

    con le tappe alla sottana.

     

    Viva,viva la Befana...

    " Ce qui signifie :

    "La Befana vient de nuit,

    avec les chaussures toutes cassées,

    avec les étapes à la jupe.

    Vive,vive la Befana"

    Cette chanson varie un peu en fonction des régions de l'Italie,

    http://www.sforzapalagiano.it/Befana/befana2.htm

                                                                                                           

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  •  

     

     

    Lucky Luke est une série de bande dessinée franco-belge de western humoristique créée par le dessinateur belge Morris dans l'Almanach 1947, un hors-série du journal Spirou publié en 1946.

    Morris est aidé, à partir de la neuvième histoire, par plusieurs scénaristes, dont le plus fameux est René Goscinny.

    Depuis la mort de Morris en 2001, le dessin est assuré par Achdé.

    La série met en scène Lucky Luke, cow-boy solitaire au Far West, connu pour être « L'homme qui tire plus vite que son ombre », accompagné par son cheval Jolly Jumper et la plupart du temps par le chien Rantanplan. Lors de ses aventures, il doit rétablir la justice dans le Far West en pourchassant des bandits dont les plus connus sont les frères Dalton.

    La série est truffée d'éléments humoristiques qui parodient les œuvres de western.

    Elle compte, en 2013, soixante-dix-sept albums parus tout d'abord aux éditions Dupuis, puis Dargaud et enfin Lucky Comics.

     

    Chaque histoire a aussi été pré-publiée dans un journal :

    entre 1946 et 1967 dans Spirou, entre 1967 et 1973 dans le journal Pilote, entre 1974 et 1975 dans Lucky Luke, de 1975 à 1976 dans l'édition française de Tintin, puis la série change de support entre les histoires avec Spirou et Pif Gadget, mais aussi dans des magazines comme Paris Match ou VSD.

    Il s'agit d'une des bandes dessinées les plus connues et les plus vendues en Europe, elle a été traduite dans de nombreuses langues.

    La série a aussi été adaptée sur de nombreux supports, en longs-métrages d'animation et séries animées pour la télévision, en films, jeux vidéo, jouets et jeux de société.

    Le terme « Lucky Luke » est depuis devenu dans les sociétés française et belge synonyme de rapidité.

     

      Synopsis :

    La série met en scène le personnage de Lucky Luke, connu pour être « L'homme qui tire plus vite que son ombre », accompagné de son cheval Jolly Jumper. Il fait régner la loi dans l'Ouest américain et affronte des bandits historiques ou inventés dont les plus connus sont les frères Dalton.

     

     

    http://www.europe1.fr/culture/lucky-luke-70-ans-en-six-chiffres-2890043

    Le célèbre cowboy solitaire escortera cette fois une famille d'émigrés juifs dans le Grand Ouest américain pour "Lucky Luke et la terre promise".

    C'est un nouveau numéro de Lucky Luke qui fait son apparition chez les libraires le 4 novembre prochain pour les 70 ans d'un des plus célèbres personnages de la B.D. franco-belge.

    Malgré la disparition de son créateur Morris en 2001, Lucky Luke continue ses aventures. Cette fois, c'est l'auteur Jul qui s'attache à imaginer de nouvelles péripéties pour le cowboy et son fidèle compagnon Jolly Jumper.

    Dans Lucky Luke et la terre promise, le thème abordé est inédit : celui des l'émigration des Juifs d'Europe de l'Est vers le nouveau continent, révèle Le Point Pop.

    Un choix osé. "Lucky Luke et les Juifs, c'est un thème qui a tout de suite fait bondir tout le monde au plafond", explique Jul au Point Pop. "Mais, dès qu'on y réfléchit, ça apparaît comme une évidence...... Lire la suite sur le lien..........

     

    Partager via Gmail

    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique